news

L’UEFA officialise la réforme de la C1, qui débutera par un mini-championnat à 36 équipes

Fumée blanche à l’UEFA. Après avoir affronté les bianconeri face aux super-vilains de la Super League, l’instance européenne a entériné sa réforme (controversée) de la Ligue des champions, qui devrait proposer davantage de matchs aux diffuseurs. La nouvelle version de la C1 démarrera dès la saison 2024-2025 avec une mini-ligue de 8 jours avec 36 équipes, contre 32 clubs actuellement disputant la phase de poules en 6 jours.

A l’issue de la réunion de son comité exécutif à Vienne, l’instance européenne a adopté les schémas de cette révision, avec également deux places supplémentaires attribuées aux deux meilleures nations européennes de la saison précédente, sorte de réseau de reprise pour les cadors, et un troisième club qualifié pour la cinquième nation de l’indice UEFA, l’actuelle France.

Plus il y a de matchs, plus ça saute

Cette réforme, la plus radicale des vingt dernières années, a ensuite été validée un an après la tempête de la Super League, ce projet de compétition privée éphémère lancé par plusieurs clubs rebelles, dont le Real Madrid et Liverpool, qui s’affronteront le 28 mai. .en finale de la Ligue des Champions.

« Nous sommes convaincus que la formule retenue est harmonieuse, ce qui améliorera l’équilibre des compétitions et garantira de solides revenus redistribuables (…), tout en augmentant l’attractivité et la popularité de nos compétitions interclubs », se félicite le patron de l’UEFA Aleksander Ceferin, cité dans un communiqué de presse.

En prolongeant la première phase, l’objectif est de satisfaire à la fois les diffuseurs, avec 225 matchs au total au lieu de 125 aujourd’hui, et les clubs, certains de revenus plus élevés – même en cas d’élimination anticipée – et les téléspectateurs en quête d’affiches prestigieuses. Sur ce dernier point, on se permet pour l’instant de rester un peu sceptique tant l’offre foot n’a pas de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page