news

« L’UNFP a également porté plainte contre l’agresseur de Dimitri Payet »

Comment s’est passée la rencontre avec les joueurs de Nancy ?

C’est toujours un moment privilégié, je ne banalise jamais ce type de rencontres et d’échanges avec les joueurs. J’étais en Corse lundi et mardi. A l’ASNL, notre taux d’adhésion syndicale est de 100 %. On sent les joueurs impliqués, intéressés par leur métier et l’évolution du football. Je ne viens à la Forêt de Haye qu’une fois par an, mais David Terrier (vice-président et délégué régional) vient plus régulièrement à Nancy. Il y a une vraie suite, c’est indispensable.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les trackers.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser leur contenu.

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez les dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte J’accepte tous les traceurs

Les joueurs de l’ASNL vous ont-ils fait part de craintes mercredi après l’attaque de Dimitri Payet lors du match Lyon-Marseille dimanche ?

Non, nous n’avons pas parlé spécifiquement aux joueurs de Nancy. Mais en général, je sais que c’était un accident qui a quand même beaucoup touché les joueurs et c’est tout à fait normal. Le mot peur est certes exagéré mais disons qu’il y a un peu de peur chez certains joueurs. Il ne faut pas généraliser, mais les joueurs nous ont dit que c’était difficile d’obtenir un corner dans certains stades en France… Ce n’est pas possible, ce n’est plus possible !

Quelles sont les solutions, à votre avis ?

Il n’y a pas de formule magique, mais il faut commencer par agir…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page