news

Lyon : Cherki, Dubois… Boateng était furieux à Rennes – foot

Deux semaines après la gifle à Rennes (4-1), la tension semble être tombée à l’Olympique Lyonnais, où Jrme Boateng n’a pas apprécié l’attitude de certains de ses coéquipiers. En plus de Lo Dubois, le défenseur central allemand s’est également échauffé avec Rayan Cherki.

Boateng était tendu à Rennes.

L’Olympique Lyonnais connaît certainement un début de saison très bizarre. Aussi séduisant dans le jeu que fougueux en défense, le club rhodanien alterne le bon et le mauvais.

Avant l’arrêt pour les équipes nationales, les Gones, par exemple, ont été corrigés par Rennes (4-1), en Ligue 1. Game over et particulièrement mal digéré par Jrme Boateng (33).

J. Boateng – qui pensez-vous être ?

Selon L’Equipe, le défenseur central, remis des égratignures subies en Bretagne, a reproché à la 88e minute à Rayan Cherki un petit pont tenté et raté dans sa moitié de terrain. Apparemment, la réponse du milieu offensif n’a pas plu à l’Allemand qui s’est dressé face au jeune Gone assis. Qui pensez vous être ? Tu as 18 ans, tu n’as rien fait ! Tu dois me respecter ! , aurait dit Boateng en anglais devant tout le groupe. Après de longues secondes pendant lesquelles joueurs, staff et managers ne sont pas intervenus, les deux hommes se sont retrouvés séparés.

Boateng a passé un savon Dubois

Une tension palpable qui s’est aussi vue sur le terrain. On se souvient, en effet, de l’énorme clameur du champion du monde 2014 contre Lo Dubois à quelques minutes de la pause, lui reprochant un placement plus qu’approximatif face au renversé rennais. Une altercation minimisée par les principaux protagonistes quelques heures après les faits. Les habituels heurts dans les vestiaires qui montrent pourtant que Boateng n’est pas venu à Lyon pour une pré-retraite.

Que pensez-vous du comportement de Boateng face à Rennes ? N’hésitez pas à réagir et à discuter dans la zone Ajouter un commentaire….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page