news

Lyon-Marseille abandonné après que Dimitri Payet a été touché par une bouteille dans la foule | Ligue 1

Le match de Ligue 1 entre Lyon et Marseille a été abandonné après que le Marseillais Dimitri Payet ait été frappé par une bouteille lancée par les supporters locaux, plongeant la Ligue 1 dans une nouvelle tourmente.

Payet est tombé au sol alors qu’il s’apprêtait à tirer un corner après cinq minutes et les deux équipes ont été renvoyées aux vestiaires par l’arbitre, Ruddy Buquet, qui a décidé d’abandonner le match après une suspension de près de deux heures.

Payet, qui selon la Ligue française a également fait l’objet de « commentaires discriminatoires », a quitté le terrain avec un sac de glace sur la tête.

L’annonceur du stade a d’abord annoncé que le match reprendrait et Lyon est entré sur le terrain pour s’échauffer. Les joueurs marseillais de Jorge Sampaoli sont cependant restés dans les vestiaires, avant que le match ne soit déclaré reporté dans un stade presque vide juste avant 22h45, heure locale. « L’arbitre pense que les conditions de sécurité ne sont pas remplies », a déclaré l’annonceur du stade.

Dimitri Payet quitte le terrain avec un sac de glace sur la tête. Photographie : Benoît Tessier/Reuters

La Ligue 1 a été marquée par des problèmes de foule cette saison. Nice a écopé de deux points, dont un suspendu, après de graves incidents lors de son match contre Marseille, dont les joueurs se sont affrontés avec des supporters locaux qui les ont bombardés de missiles et ont fait irruption sur le terrain en août.

Le derby entre Lens et Lille a également été touché par des problèmes de foule en septembre, le début de la seconde mi-temps ayant été retardé d’environ une demi-heure après que des supporters rivaux se soient jetés des objets avant que les gens ne se précipitent sur le terrain, ce qui a incité la police anti-émeute et les stewards. intervenir. Il y a également eu des problèmes de foule à Montpellier, Angers, Marseille et St Etienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page