news

Macron a-t-il déjà fermé le jeu ?

Buuuut ! Sur penalty, en milieu de cadre ou presque, numéro 3 sur la feuille de match, Emmanuel Macron, arrière gauche jouant théoriquement à droite, symbole de son quinquennat, a fait match nul 1-1 jeudi pour le cinquantième derby opposant le célèbre Club des Variétés de France, vainqueur 6 à 1, face à Poissy (Yvelines). Dans les campagnes de la Seine-Saint Denis, où il a annoncé dans la matinée un chèque de 200 millions d’euros pour le développement du sport en France, un enjeu important trois ans après les JO de Paris 2024 qu’il entend présider, le chef de l’Etat , qui a participé dans l’après-midi à un match de charité en faveur de la Fondation de l’Hôpital et des Pièces Jaunes, présidé par son épouse Brigitte, il n’est pas le premier homme politique à chausser des crampons. Qui ne se souvient de la amicale entre Chamalières l’équipe locale avec l’ancien ministre des Finances et futur président Valéry Giscard d’Estaing et les commerçants en 1973 ?

Ce jeudi, c’est face aux compagnons de Poissy qu’il a remporté le Variété Club de France, devant les télévisions qui n’ont pas raté cet objectif présidentiel destiné à démolir ses concurrents.Il faut dire que la semaine a été bonne pour le président -pas-encore-candidat. Non seulement les derniers sondages la placent en nette avance sur le premier tour avec 26 à 30 % d’intentions de vote selon un sondage BVA, mais l’économie se porte mieux, avec des taux de chômage au plus bas depuis dix ans. Grégoire Normand a rencontré les économistes de l’OFCE, optimistes : si les Français reprennent confiance et consomment une partie de leur excédent d’épargne accumulé pendant la crise du Covid (170 milliards d’euros), on peut rêver d’un scénario avec une croissance de 6% et un chômage de 6% en 2022.

Énergie chère, l’éléphant dans la chambre

La hausse inattendue des prix de l’énergie pourrait-elle bouleverser la campagne ?, s’interroge Marc Endeweld. C’est clairement l’éléphant…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page