news

Manchester United : Donny Van de Beek est porté disparu : les raisons du transfert manquant

Il y a à peine deux ans, cependant, on lui avait promis la lune. Et des succès à la pelle, comme pour ses deux anciens compatriotes et coéquipiers Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong. Les trois avaient montré tout leur talent et leur immense potentiel lors de l’épopée européenne de l’Ajax Amsterdam en 2019. Le monde du football en était convaincu, ils étaient alors l’avenir du football européen mais aussi déjà son présent. Mais depuis, Donny van de Beek a appris ce que signifie être désillusionné.

Acheté à Manchester United en septembre 2020 pour 40 millions d’euros, le Néerlandais s’est perdu dans le nord de l’Angleterre. Finalement, il a même disparu. Presque littéralement. Après une première saison déjà lente avec les Diables Rouges, où il n’a commencé que quatre matchs de Premier League, il ne semble plus cadrer avec les plans d’Ole Gunnar Solskjaer. Au cours de cet exercice 2021-2022, il n’a joué que six petites minutes en Premier League, une période en Ligue des Champions et un match de coupe…

première ligue

CR7 mécontent de l’animation : qu’est-ce que MU peut changer ?

Hier à 16h08

Donny van de Beek

Crédit : Getty Images

Van Basten : « Donny n’aurait pas dû signer pour Manchester »

Dire qu’il est réduit au minimum est un euphémisme qui l’offense compte tenu de ses capacités. Car s’il n’est pas aussi explosif que ses anciens collègues de l’Ajax de Ligt et de Jong, Donny van de Beek en a assez montré avec son club formateur pour qu’il ne soit pas question de ce plan. Mais chez United, la sauce ne tient pas. « Donny n’aurait pas dû signer pour Manchester », résumait Marco van Basten en octobre 2020. Un an plus tard, ce constat n’a certainement pas pris une ride. Il a même dû devenir plus fort. Alors pourquoi ce paria brutal et humiliant pour un joueur qui était nominé pour le Ballon d’Or 2019 ?

A son arrivée, l’ancien milieu de terrain de l’Ajax semblait avoir le profil idéal pour rejoindre…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page