news

Marché : Coutinho et la difficile recherche d’une issue – football

Poussé à quitter le FC Barcelone cet hiver, Philippe Coutinho a accepté son sort. Pourtant, le Brésilien veut choisir son objectif et se positionne en faveur d’un retour en Premier League, où Arsenal est prêt à l’accueillir. Mais pas n’importe quel prix.

Coutinho reste sous contrat jusqu’en 2023 avec Bara.

L’aventure semble n’avoir jamais vraiment commencé entre Philippe Coutinho et Barcelone, mais elle devrait encore se terminer cet hiver. Quatre ans après son transfert de Liverpool pour un chiffre d’environ 150 millions d’euros.

Poussé vers la sortie par ses managers, qui veulent baisser les salaires du staff, le milieu offensif a accepté son sort. à condition qu’il puisse choisir sa porte de sortie, avec une préférence pour la Premier League.

La Premier League, la seule solution ?

Cela tombe bien, car le Bara aura du mal à l’envoyer ailleurs. Et pour cause : Coutinho a un salaire XXL en Catalogne et peu de clubs pourront subvenir à ses besoins. Même au Royaume-Uni, d’ailleurs. Arsenal, par exemple, est prêt à relancer le Brésilien. Mais pas n’importe quel prix. Selon Sport, les Gunners n’accepteraient qu’un prêt sans option de remboursement, à condition que le joueur baisse le salaire ou que le Bara en prenne une part.

Autre solution, selon le quotidien catalan : un prêt avec une option de remboursement faible, et une baisse de salaire du Brésilien lorsque son transfert sera définitif. Deux hypothèses qui ne réjouissent probablement pas le président barcelonais Joan Laporta. Ce dernier aurait probablement préféré que Coutinho accepte les avances du nouveau club le plus riche du monde, Newcastle. Mais, toujours selon Sport, l’ancien de Liverpool n’est pas enthousiasmé par le projet, et surtout par l’idée de devoir se battre pour le maintien.

Trois autres routes vers Coutinho

Il n’est même pas intéressé par un retour au Brésil, ni par un départ vers une destination exotique. Pendant ce temps, ses agents continuent de prospecter…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page