news

Marché du marché : après Lyon, Monaco se casse aussi les dents sur le cabinet Rabiot ! – Football

Rabiot pourrait éventuellement rester à Turin.

Passé du Paris Saint-Germain à la Turin à l’été 2019, Adrien Rabiot n’a pas réussi à dépasser le niveau attendu.

Volage et souvent évoqué dans la presse italienne lors des récentes déboires de la Vieille Dame, le milieu de terrain de 27 ans est dans le flou cet été, un an après l’expiration de son contrat et le retour en France fait partie des options évoquées. .

Rabiot trop gourmand

Récemment, l’Olympique Lyonnais, à la recherche d’un renfort important dans l’entrejeu, a ainsi tenté sa chance. Sans succès. La mère de l’international français, Vronique, a en effet expulsé cette piste pour l’absence de la Ligue des champions à Reno cette saison, a révélé Corriere di Torino. Contrairement à l’OL, Monaco a la chance de jouer en C1, et le club princier, qualifié pour le troisième tour de qualification, a décidé de tenter lui aussi le tir de Rabiot !

A la recherche d’un successeur Aurlien Tchouamni, l’ASM a ainsi évolué avec l’entourage du Duc, apprend-on jeudi auprès de L’Equipe. Mais les discussions n’ont pas bien tourné en raison des revendications salariales du Tricolore, qui touche un salaire de 7 millions d’euros par an de l’autre côté des Alpes.Le champion de France 2017 a donc décidé de passer. La seule destination française pour laquelle Rabiot semble prêt à faire des concessions pour le moment est le PSG, mais son équipe de formation a d’autres priorités pour son poste, comme Renato Sanches (Lille).

La Juve a rebattu les cartes ?

Ces dernières heures pourtant, le départ du natif de Saint-Maurice a été moins certain, un an après la fin de son bail à la Juve. Avec l’éventuelle longue indisponibilité qui attend en cas d’intervention chirurgicale pour sa blessure au genou, Rabiot pourrait enfin trouver une place dans l’effectif disponible pour l’entraîneur Massimiliano Allegri et donc rester…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page