news

Marché : en approche, Kepa fait sensation à Naples ! – Football

Proche de quitter en prêt, Kepa Arrizabalaga prend la direction de Naples, où son arrivée imminente choque le gardien Alex Meret…

Kepa Arrizabalaga tient sa porte de sortie.

Décevant depuis son arrivée en 2018 portant l’étiquette du gardien le plus cher de l’histoire (80 millions d’euros), Kepa Arrizabalaga (27 ans) a devancé depuis deux ans dans la porte de Chelsea sur Edouard Mendy.

Cet été l’Espagnol cherche donc une porte de sortie qui devrait, sauf rebondissement, être Napoli, en quête d’un dernier rempart après les adieux de David Ospina.

Kepa attendu cette semaine

La presse italienne annonce un accord serré entre les deux clubs pour un prêt d’un an du gardien sans droit de rachat, avec les trois quarts du salaire versé par les Bleus mais avec deux primes de 1,5 million d’euros qui iraient potentiellement au Anglais.

Signe de l’imminence du deal : le club londonien compte déjà un nouveau gardien remplaçant avec l’achat attendu de l’Américain Gabriel Slonina (Chicago Fire), qui sera acheté pour 15 M€ (bonus inclus) puis prêté au club actuel jusqu’au 1er janvier. De son côté, Kepa est attendu en cette semaine, peut-être dès mardi, pour finaliser son arrivée. Un accord gagnant-gagnant pour toutes les parties. Presque.

Meret furieuse !

En effet, il y a un malheureux dans l’affaire, dont l’arrivée du gardien fait frémir : Alex Meret (25 ans). Contraint de partager avec Ospina pendant 4 ans, l’international italien s’est finalement vu jouer seul les premiers rôles cette saison et la prolongation de son contrat, qui expire en juin 2023, était même en bonne voie. Mais l’arrivée de Kepa, qui ne viendra pas s’asseoir sur le banc, aurait sérieusement contrarié le natif d’Udine, qui envisage de naviguer à nouveau cet été, rapporte La Gazzetta dello Sport ! Un dossier inattendu que l’entraîneur Luciano Spalletti et le Parthenopei vont devoir gérer de la meilleure des manières…

Un prêt à Naples, un bon moyen pour Kepa de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page