news

Marché : offre déjà rejetée, l’Atlético en position de force… Bara contraint au compromis pour Griezmann ? – Football

Depuis plusieurs semaines, l’Atlético Madrid négocie avec le FC Barcelone pour s’assurer définitivement les services de l’attaquant à un prix plus abordable. Si les Blaugrana se sont depuis longtemps réfugiés derrière sa clause libératoire fixée à 40 millions d’euros, un effort semble désormais indispensable.

Antoine Griezmann, un futur bientôt établi ?

L’affaire Antoine Griezmann continue de faire parler d’elle en . Depuis le début de la saison, l’attaquant du FC Barcelone n’a pas débuté le moindre match avec l’Atletico Madrid.

Une stratégie des Colchoneros de ne pas activer son option d’achat, fixée à 40 millions d’euros et automatique si l’international français participe à 50 % des matches de son équipe (au moins 45 minutes).

Bara a refusé 20 millions d’euros

Et malgré les démentis des deux clubs, il y a bel et bien des pourparlers en coulisses pour régler cette situation. Selon les informations de la radio Cadena Ser, le Real Madrid a déjà offert cet été un chèque de 20 millions d’euros aux Catalans pour s’attacher les services du joueur de 31 ans de manière permanente. Mais sans surprise, le vice-champion d’Espagne en titre a refusé de discuter, se retranchant, à l’époque, derrière l’option d’achat du Tricolore.

Problème, le Bara risque désormais de devoir revoir sa position. En effet, selon le média ibérique, l’activation automatique de l’OA de Griezmann est justement liée à son temps de jeu, qui doit être supérieur à 50 %, sur les deux ans de prêt ! Rappelons que l’actuel 2e de la Liga souhaitait saisir la justice pour demander le paiement de cette option en fonction du temps de jeu du champion du monde 2018 en 2021-2022, mais le contrat entre les deux équipes donnerait raison à l’Athletic.

Un compromis à 25 millions d’euros ?

Si cette situation perdure tout au long de la saison, l’équipe dirigée par Diego Simeone, en limitant le temps de jeu de Griezmann à moins de 50 % sur la période de prêt de deux ans, n’aura donc aucune obligation de le remplacer.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page