news

Marché : une signature et un nouveau charlatan pour les Verts ?

Zapping de buts ! ASSE Football Club : l’hommage des Verts à Loïc Perrin

Il n’a pas fallu longtemps à l’AS Saint-Etienne pour être critiqué pour avoir signé son partenariat jusqu’en 2024 avec le club sénégalais des Espoirs de Guédiawaye. En Afrique, on apprécie moyennement ce procédé, déjà utilisé par plusieurs clubs français justement les Lions de la Téranga (Metz, OM, OL), qui permet de récupérer les meilleurs joueurs locaux sans avoir à dépenser une fortune.

L’avocat sénégalais Moustapha Kamara, auteur du livre « Les Réformes du football au Sénégal », a déclaré sur So Foot : « Le football local perd deux fois avec ce type de partenariat. D’abord dans le sport, le talent quitte le pays trop tôt puis financièrement, il y a un déficit, car il n’y a pas de compensation, les garçons partent gratuitement en France. En réalité, les clubs français transfèrent une partie de leur formation, gagnent de bons joueurs et économisent sur les indemnités de formation et la fiscalité ».

Tout le monde n’aime pas le partenariat entre l’ASSE et Espoirs de Guédiawaye #ASSE https://t.co/vv6qGSwkZc

– Envertetcontretous (@Site_Evect) 15 novembre 2021 Un premier bilan après le partenariat avec le club sénégalais

L’AS Saint-Etienne a été critiquée par l’avocat sénégalais Moustapha Kamara pour son partenariat avec le club Guédiawaya Espoirs. Pour lui, en effet, les Verts récupéreront les meilleurs joueurs locaux à un prix dérisoire, fragilisant ainsi le championnat sénégalais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page