news

Market : Griezmann, Bara vont traîner l’Atlético en justice ! – Football

Pour contraindre l’Atlético Madrid à payer l’option d’achat de l’attaquant , fixée à 40 M€, le FC Barcelone compte saisir la justice. Une démarche qui ne devrait pas arranger la situation sportive de l’équipe de France…

Antoine Griezmann se retrouve dans une situation complexe.

28, 28, 26, 27 et 29. Voici, en minutes, les temps de jeu (hors prolongations) de l’attaquant Antoine Griezmann, prêté par le FC Barcelone à l’Atletico Madrid, depuis le début de la saison. A la demande de sa direction, l’entraîneur madrilène Diego Simeone utilise l’international français comme un simple joker en fin de partie.

Une stratégie des Colchoneros de ne pas activer son option d’achat, fixée à 40 millions d’euros et automatique si le champion du monde 2018 participe à 50% des matchs de son équipe (au moins 45 minutes).

Le Bara va intenter une action en justice !

Sans surprise, les Blaugranas furieux n’apprécient pas les méthodes des Rojiblancos, qui font ainsi pression pour un déménagement permanent du natif de Mcon à un prix plus abordable. Et selon les informations du journal catalan Mundo Deportivo, le vice-champion d’ en titre va même traduire le club madrilène en justice !

Bara veut en effet forcer l’Atletico à payer les 40 millions d’euros attendus, expliquant que l’activation de cette option d’achat dépendait exclusivement du temps de jeu de Griezmann la première année du prêt. Pourquoi un tel poste ? Car le Tricolore était initialement soumis à un transfert temporaire d’un an, puis automatiquement prolongé d’une année supplémentaire si ce dernier jouait 50 % des matchs.

Le grand perdant ? Griezmann…

Bien sûr, avec une telle approche, Barcelone peut aussi bluffer pour trouver un terrain d’entente dans les coulisses avec l’Atletico. Mais en attendant la situation semble tout de même bloquée avec de grosses tensions entre les deux équipes. Et très clairement, il y a actuellement un…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page