news

Market : les Verts discutent de l’arrivée d’un joker

Zapping d’objectif ! ASSE Football Club : Les Verts sans cellule de recrutement, un problème ?

Non

« Si Loïc Perrin (coordinateur sportif des Verts) a répété une nouvelle fois que l’AXE se méfiait d’un joker pour un attaquant complémentaire, je suis assez sceptique sur ce besoin. J’ai bien aimé les débuts d’Ibrahima Wadji en tant que titulaire face à Bordeaux. Avec lui et Krasso je pense qu’il y a assez de matière pour ne pas ajouter un joueur destiné à cirer le banc. Laurent Batlles s’est assuré les services de nombreux joueurs polyvalents et je pense qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter un joueur supplémentaire à l’effectif. A Sainté-Bordeaux les Verts disposaient déjà de la quasi-totalité de leur effectif et on s’aperçoit déjà qu’il n’y avait plus de place pour les jeunes (Aïman Aïki notamment) et que certains éléments que l’on croyait affectés à la rotation n’y figuraient pas (Aïmen Moueffek ou Saidou Sow). Pour moi, c’est la preuve que, à moins qu’il n’y ait une cascade de blessures dans l’effectif, l’ASSE n’a pas d’autres besoins. Aussi, je voudrais rappeler qu’à l’origine de l’amendement, un joker devait être médecin. Trop de clubs l’utilisent de manière désinvolte, simplement pour l’occasion de boucler leur mercato, mais à la base il s’agissait de trouver un joueur sur le marché franco-français qui pourrait dépanner après une grave blessure… »

Alexandre CORBOZ

Un bon piston, je ne dirais pas non !

« Je trouve que la main-d’œuvre est déjà bien fournie. Batlles a fort à faire en défense, au milieu de terrain et désormais en attaque depuis l’arrivée de Wadji, même si je regrette que l’AXIS ait mis autant de temps à recruter un avant-centre alors que c’était leur priorité estivale après les titularisations de Khazri, Hamouma, Nordin, Bouanga ou encore Crivelli. .. C’est en position de piston que la planche stéphanoise semble chercher des opportunités de wild card et je trouve cela assez logique. De…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page