news

Marley Aké bientôt en prêt !

Ce qui suit après cette annonce

Il y a presque un an, Marley Aké disputait son dernier match avec l’OM en Ligue 1 avant de se rendre en Italie à la Juventus à la surprise générale. Visiblement, partant pour Turin, le natif de Béziers n’imaginait pas jouer tout de suite avec l’équipe première de la Vieille Dame. Même s’il n’est pas encore sorti d’un match officiel malgré une bonne préparation avec l’équipe première et de bonnes performances en matchs de préparation, celui qui a disputé quatre matches de Ligue des Champions avec le club marseillais est une star incontestée de Serie C au sein du club Réserve.

S’il évolue partout sur le terrain (en attaque mais aussi au centre), c’est surtout physiquement que le joueur principal ressent la différence comme un intime du joueur nous a expliqué. « Il joue avec les moins de 23 ans et dans l’ensemble, il se porte bien. A Turin, il travaille beaucoup physiquement et se sent totalement différent. Il a progressé partout et pèse 3 kg de plus en moins d’un an. Physiquement ce n’est plus pareil ».

Le besoin d’emprunter pour gagner du temps de jeu

Sur le plan physique, l’ancien Marseillaise a progressé, tactiquement, surtout lorsqu’il a pu s’entraîner avec les professionnels. « Il s’est entraîné avec eux plusieurs fois et a joué des matchs amicaux pendant les pauses. » Donc un jugement positif à écouter autour de vous et aucun regret d’avoir quitté son club formateur il y a tout juste un an. « Oui bien sûr, il n’a aucun regret, car je sens ses progrès dans le football et c’est le plus important. Il se sent plus fort, il sent qu’il progresse. C’est pourquoi je suis venu à la Juve. »

Mais forcément il y a un manque, celui d’évoluer chez les professionnels. Si vous avez déjà joué 20 matchs (4 buts – 4 passes décisives…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page