news

Martín Lasarte, sélectionneur du Chili, après le coup reçu de l’Équateur : je ne me souviens pas d’un match comme celui-ci | Football | des sports

Le pilote uruguayen de La Roja a accepté la supériorité de La Tri à Santiago.

EFE

16 novembre 2021 – 22h20

L’entraîneur chilien, l’Uruguayen Martín Lasarte, a déclaré mardi qu’il ne se souvenait pas d’un match comme aujourd’hui, marqué par des blessures et l’expulsion d’Arturo Vidal, après la défaite 2-0 contre l’Équateur.

« J’ai joué pendant 18 ans et je dirige depuis longtemps et je ne me souviens pas d’un match comme ça, où ils marquent un but, puis ils expulsent un joueur important, puis deux joueurs importants se blessent et puis un autre un », a déclaré le stratège uruguayen.

Et il a dit qu’il fallait « voir la réalité », car l’Équateur était supérieur et lisait mieux le jeu, remportant la victoire.

« L’Équateur est une bonne équipe et pour quelque chose, ils ont les points qu’ils ont, avec des gens jeunes et physiquement puissants. Nous n’avons pas réussi à dessiner et à la fin, peut-être en cherchant et en prenant des décisions, nous étions trop peu protégés. Qui peut vous dire que le jeu va être comme ça », a ajouté Lasarte.

L’une des difficultés du Rouge pour cette rencontre a été l’absence de pièces fondamentales de son milieu de terrain.

« Parler des absences semble être une excuse. Vous devez être juste. Que vous jouiez un match à élimination directe sans Charles Aránguiz, sans Erick Pulgar, sans Luis Jiménez, plus toutes les vicissitudes que nous avons eu à vivre, c’est difficile. Malgré tout, je veux casser une lance pour les jeunes garçons qui demandent avec impatience une place », a déclaré l’entraîneur de l’équipe chilienne.

« Il reste des matchs, il reste des minutes et cela doit être sauvé », a-t-il déclaré.

Après ce résultat, le Chili est sixième avec 16 points, hors de la zone qualificative. (RÉ)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page