news

Mercato Mercato – Lyon : agac, Bosz secoue « ceux qui veulent partir »

Après l’humiliation de samedi face à Willem II (0-5) en amical, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a montré son agacement et a exhorté les joueurs partants à boucler leurs valises au plus vite.

Peter Bosz de retour face à ses joueurs.

En quête de rachat après une nouvelle saison ratée, l’Olympique Lyonnais se donne les moyens de ses ambitions sur le mercato avec les signatures d’Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso et, plus récemment, Nicolas Tagliafico.

Cependant, ces promesses tardent à se concrétiser sur le terrain. Une semaine après sa défaite face à Anderlecht (0-3), l’OL a connu une humiliation encore plus dramatique en se faisant corriger samedi par le Néerlandais P2 Willem II (0-5) en match de préparation.

P. Bosz – Celui qui veut partir, faites-le au plus vite

Au vu de la rencontre prévue ce dimanche (16h45) face au Feyenoord Rotterdam et réservée aux titulaires, l’entraîneur rhodanien Peter Bosz avait certainement opté pour un onze de rappel. Mais le technicien n’a pas du tout aimé ce qu’il a vu. S’il a demandé de l’indulgence envers les jeunes joueurs, le Néerlandais n’a pas épargné les joueurs expérimentés qui ont joué samedi et à qui il a adressé un message très clair.

Je ne dirai rien des jeunes joueurs car ils sont très heureux, je l’espère, de jouer ces matches. (…) Je ne veux rien dire à leur sujet, mais les joueurs expérimentés doivent prendre en main ce match et ils ne l’ont pas fait, a souligné Batavian dans les propos rapportés par L’Equipe. Celui qui a joué a perdu l’occasion. (…) Aujourd’hui, ce n’était pas notre niveau. Il y a des raisons. Les joueurs voulaient-ils partir ? Quiconque veut partir, qu’il le fasse le plus tôt possible.

5 joueurs baisent

Sans citer personne, on comprend tout de suite qui peut se sentir visé. Le 3e gardien Julian Pollersbeck, qui a encaissé un but en présence alors qu’il était contrarié, n’a pas arrangé son cas. Même s’ils n’arrivent qu’un jour, Jrme Boateng n’a dissipé aucun doute, ni les siens…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page