news

Mercato – Super temps de jeu, arrivée de Pogba, départ en Premier League… Le cas Adrien Rabiot (Juve) en 5 questions

Dans quelle situation se trouve Adrien Rabiot ?

« Je suis sous contrat avec la Juve, rien n’indique que je partirai. » Interrogé le 7 juin dernier, Adrien Rabiot a tenu à préciser ses attentes concernant son avenir en . Il resterait. Pourtant, depuis quelques jours, une autre histoire est racontée par les médias transalpins.

Au terme d’une saison en tant que titulaire incontesté de Massimiliano Allegri, l’équipe nationale italienne a décidé de quitter la Vieille Dame, un an avant l’expiration de son contrat. C’est en tout cas ce qu’affirme Sky Italia, alors que le milieu de terrain a montré cette saison qu’il est l’un des meilleurs à son poste en termes de défenses.

Transferts

Les 10 infos marché que vous avez ratées dimanche

IL Y A 16 HEURES

« La Juve pourra démarrer un nouveau cycle quand Rabiot et Ramsey seront partis »

Troisième joueur le plus utilisé par son entraîneur avec 3 358 minutes jouées, derrière Matthijs De Ligt (3 691) et le gardien Wojciech Szczesny (3 600), Adrien Rabiot a montré que son impact sur le plan défensif est l’un des plus importants de la Serie A.

Sa 2e place au classement des joueurs ayant intercepté le plus de tirs (0,5/90 minutes), selon Tuttosport, fait de lui un véritable atout de ce côté du terrain. En attaque en revanche, l’ancien Parisien fait match nul sur le plan statistique puisqu’il n’a délivré que deux passes décisives pour 0 but marqué.

Pourquoi la Juventus veut-elle se séparer ?

Malgré une prestation plutôt intéressante lors de ses trois saisons sous le maillot de la Juventus, Adrien Rabiot ne semble plus faire partie des plans futurs de la Juventus, selon plusieurs médias italiens. Après Paulo Dybala, parti libre de Turin, ce serait au tour du milieu de terrain tricolore de faire ses valises. Un choix qui permettrait à la Juve d’économiser un gros salaire versé à l’ancien joueur du PSG, puisqu’il s’élève à 7…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page