news

Mohamed Bayo brise le silence après l’interpellation de la police

Mohamed Bayo sort du silence. Arrêté dimanche et placé en garde à vue pendant 24 heures à la suite d’un délit de fuite suite à un accident de voiture, le marqueur de 23 ans a été convoqué par le tribunal de Clermont-Ferrand ce lundi pour une audience prévue le 28 juin 2022. avec 6 buts en Ligue 1 dès le début de la saison 2021-2022 sera jugé pour « conduite en état d’ébriété et blessures non intentionnelles », après avoir brûlé un feu rouge avec un taux de 0,88 gramme d’alcool par litre de sang (la limite est fixée à 0,5).

Ce qui suit après cette annonce

Conscient de la gravité des faits et de l’ampleur de la situation compte tenu de sa qualification de footballeur professionnel et donc de personnalité publique, Mohamed Bayo a décidé de prendre la parole à travers un message posté sur les réseaux sociaux. Le n°27 du CF63 dit « regrets » mais « assume » parfaitement ses « erreurs » et sa « responsabilité » dans cette histoire. Il se souvient que ce n’était pas son premier crime, lui qui a déjà été condamné pour des faits similaires remontant à 2019 dans l’Oise. Mohamed Bayo avait alors été privé de son permis de conduire pour une durée de 6 mois et avait été contraint de suivre un programme de sensibilisation à la sécurité routière. Il va désormais reprendre le travail avec le promu auvergnat, actuellement 14e de Ligue 1.

Le message complet de Mohamed Bayo

pic.twitter.com/9IP8RPOLKS

– Mohamed Bayo (@ momobayo27) 25 octobre 2021

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page