news

Morata, piégé à Turin – AS.com

L’avenir d’Álvaro Morata ne tient qu’à un fil. Barcelone a l’autorisation du joueur d’arriver en renfort de luxe pour l’attaquant de Xavi Hernández au Camp Nou. Il y a aussi le oui de l’Atlético de Madrid et de la Juventus. Cependant, il y a un problème dans lequel le club italien ne laisse pas sortir le buteur espagnol pour le moment.

Dans la vecchia signora, ils accélèrent avec la signature d’un 9. Jusqu’à l’arrivée de cet attaquant, Morata ne peut pas quitter Turin. D’autant plus que le 12 janvier il a un match clé face à l’Inter : la Supercoupe d’Italie. Allegri ne le laissera pas partir s’il n’a pas son nouvel attaquant disponible.

« Hier, Allegri a déclaré à lvaro qu’il ne pouvait pas le laisser partir pour le moment. La recherche de l’attaquant est compliquée, d’autant plus que la Juventus (qui depuis le départ anticipé de Morata n’économiserait que 7,5 millions d’euros net, la moitié du transfert et du salaire) est à la recherche d’un opportunité low-cost, et le club a un calendrier compliqué en ce début d’année 2022. Du coup, sans alternative, l’Espagnol est piégé à Turin, quoique à contrecœur », précise l’information de La Gazzetta dello Sport.

Dans ce report de l’opération de Morata à Barcelone, le club culé et Xavi, qui a hâte de se mettre au travail avec son nouveau joueur, sort perdant. Cette semaine, ils jouent la Coupe, dans laquelle il est impossible pour Morata d’être, et le week-end contre Grenade. Un autre match clé de la Liga pour les aspirations au titre et à la position européenne. Le 12 janvier est marqué en rouge sur le calendrier alors qu’ils affrontent le Real Madrid en Supercoupe d’Espagne. Pouvoir compter sur Morata serait un incitatif pour le nouvel entraîneur du Barça…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page