news

Mort d’Emiliano Sala : le chauffeur David Henderson plaide coupable au début du procès

Un homme soupçonné d’avoir organisé le vol transportant Emiliano Sala, décédé dans l’accident d’avion en Manche en 2019, a reconnu une partie des charges retenues contre lui lundi à l’ouverture de son procès au Pays de Galles.

David Henderson a été poursuivi pour avoir agi de manière imprudente ou négligente, ce qui aurait pu mettre en danger l’avion dans lequel l’homme de 28 ans se rendait à Cardiff City. Il est également accusé d’avoir tenté de transporter un passager sans autorisation valable. Il a plaidé coupable à cette dernière accusation, qui ne sera donc pas discutée lors du procès de deux semaines à Cardiff. Les jurés ont dû confirmer qu’ils n’étaient pas des fans de Cardiff City lorsqu’ils ont été sélectionnés lundi pour les débats d’ouverture de mardi.

Rami, Ramos : Troyes et le PSG ont-ils été dupes ?

Ligue des champions

Pénalité ou punition, Pochettino rejette une hiérarchie : « On parle des meilleurs joueurs du monde »

IL Y A UNE HEURE

Le petit avion privé dans lequel se trouvait le joueur et pilote argentin David Ibbotson a été endommagé en Manche le 21 janvier 2019. L’attaquant du FC Nantes a rejoint le club gallois, où il venait d’être transféré pour 17 millions d’euros. Le corps du joueur, dont la disparition avait ému le monde du football, a été retrouvé dans le boîtier de l’appareil, plus de deux semaines après l’accident, à une profondeur de 67 mètres. Le corps du pilote de 59 ans n’a pas été retrouvé.

Dans son rapport final publié en mars 2020, le British Aviation Accident Investigation Bureau (AAIB) a estimé que le pilote avait perdu le contrôle de l’avion lors d’une manœuvre effectuée à une vitesse trop élevée, « probablement » destinée à éviter les intempéries afin de voler vers vue. L’avion, un Piper PA-46 Malibu, s’est écrasé en vol car la manœuvre a été effectuée à une vitesse excessive. Les enquêteurs pensent également que…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page