news

Multiplication des cas positifs, indicateurs, rapports… Le football européen débordé par le Covid

Cas positifs en cascade, matchs reportés, mesures ou encore à huis clos : l’Europe du football, Espagne en tête, est pleinement touchée par la résurgence du Covid-19 qui risque de paralyser début 2022. La pandémie ne connaît pas la trêve. Alors que certains pays européens se préparent à revenir sur le terrain en championnat ou en coupe, le nombre de joueurs et d’entraîneurs à succès n’a cessé d’augmenter ces derniers jours. Si les vacances, propices aux rassemblements et à la détente, peuvent expliquer cette flambée à l’heure de la reprise, c’est surtout l’extrême contagiosité de la variante Omicron qui est à l’origine de cette situation.

« Boxing Day » interrompu

La ligue anglaise, qui ne s’est pas relâchée, a été l’une des premières à souffrir, la Grande-Bretagne étant submergée par cette nouvelle vague. Seize matches de Premier League ont été reportés ces dernières semaines. Alors que le sacro-saint « Boxing Day » du 26 décembre a eu lieu, il a été découpé en trois combats.

Ligue 1

Coup de tonnerre sur le rocher : Monaco se sépare de Kovac

IL Y A 2 HEURES

En Angleterre, les fans ont pu regarder les matchs, mais les portes fermées sont revenues au Pays de Galles et des mesures très limitées ont été mises en place en Écosse. Début décembre, les effets s’étaient déjà fait sentir lorsque Tottenham a perdu son match prévu de Ligue Europa contre Rennes à Londres sur le tapis vert en raison de nombreux cas de Covid.

Les grands de la Liga ont frappé

C’est à l’Espagne, où le championnat reprend ce week-end, d’être particulièrement touchée. FC Barcelone, Real Madrid, Atlético Madrid : les trois plus gros joueurs de la Liga ont tous enregistré de nombreux cas ces derniers jours. Neuf joueurs sont désormais positifs au Barça après l’annonce jeudi de trois nouvelles contaminations, celles de Sergino Dest, Philippe Coutinho et Ez Abde. Ils s’ajoutent à ceux d’Ousmane…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page