news

Naples s’offre Milan (2-1) et rejoint l’Atalanta en tête de la Serie A

Pour Milan ce revers est le premier en championnat depuis janvier dernier, une série de 22 matchs consécutifs sans défaite (16 la saison dernière, 6 cette saison). L’équipe de Stefano Pioli avait cependant commencé fort, gênant Napoli avec une pression très élevée. L’entame aurait été parfaite si , affiné avant de retrouver les Bleus, n’avait pas trébuché sur la barre transversale (13e).

Napoli, sous les yeux de son entraîneur Luciano Spalletti dans les tribunes parce qu’il a été disqualifié, a pu lâcher petit à petit l’adjoint Rossoneri, notamment grâce aux accélérations de Khvicha Kvaratskelia. L’ailier gauche géorgien, sensationnel en début de saison, a poussé Simon Kjaer puis Davide Calabria à deux mauvaises fautes synonymes de cartons jaunes.

Giroud n’était pas assez

Pioli a préféré sortir ses deux joueurs expérimentés à la pause. Mais le jeune latéral Sergino Dest, qui a pris la place de Calabria, a été un peu naïf face à Kvaratskelia, victime d’une faute à son tour, mais cette fois dans la surface : Politano ne bronche pas pour ouvrir le score en force sous le ventre. de Mike Maignan (55°).

En l’absence du suspendu Rafael Leao, Théo Hernandez redoublait alors d’efforts sur le flanc gauche pour tenter de faire oublier les Portugais, offrant l’égalisation à Giroud (69e).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page