news

Nasser Al-Khelaïfi : La procédure d’appel du président du PSG prévue début mars

Nasser Al-Khelaïfi avait été acquitté, tandis que Jérôme Valcke a écopé d’une peine légère assortie du versement de 1,65 million d’euros au civil. Les deux hommes étaient accusés d’avoir conclu un pacte derrière la FIFA, relevant d’une « gestion déloyale » et passible de cinq ans de prison. Au terme d’une audience de dix jours en septembre 2020, le parquet avait requis 28 mois de prison ferme contre le dirigeant qatari, 3 ans contre Jérôme Valcke et 30 mois contre un homme d’affaires grec, Dinos Deris, acquitté par le chef de la  » corruption privée « dans une affaire distincte.

Coupe d’Afrique des nations

Les choses ont mal commencé pour la Côte d’Ivoire, privée de Gbohouo pour dopage

IL Y A 2 HEURES

A l’instar de l’acte d’accusation, le Tribunal pénal fédéral a estimé que Jérôme Valcke avait encaissé son soutien à beIN en échange d’une luxueuse villa sur la Costa Smeralda Sarda, qu’il a achetée pour 5 millions d’euros fin 2013 par une société pour de courtes durées. Al-Khelaïfi. L’ancien secrétaire général de la FIFA aurait demandé l’aide du leader qatari pour financer la « Villa Bianca », quelques mois avant la signature en avril 2014 d’un contrat entre beIN et l’instance de football sur les droits en Afrique du Nord et du Moyen-Orient de les coupes du monde 2026 et 2030.

Dans leur jugement civil, les magistrats avaient même qualifié de « corruption » la caution pour la résidence remboursée par Nasser Al-Khelaïfi à Jérôme Valcke. Ils ont alors ordonné à cette dernière de rembourser la FIFA. Mais à …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page