news

Nicola Sturgeon anéantit les espoirs de retour de la foule de la SPFL alors que les restrictions des fans devraient se poursuivre

Le premier ministre Nicola Sturgeon a annoncé qu’il n’y aurait aucun changement dans les restrictions de covid en Écosse, ce qui porterait un coup aux espoirs d’affluence à temps pour la reprise de la Premiership écossaise.

Les événements sportifs écossais ont été limités à seulement 500 spectateurs depuis le lendemain de Noël en raison des restrictions imposées pour lutter contre la nouvelle vague de coronavirus Omicron.

Cela a conduit la Premiership à avancer sa pause hivernale d’une semaine pour éviter que les matchs ne se déroulent devant des stades essentiellement vides.

Mais Sturgeon a confirmé qu’aucun changement n’était prévu car la nouvelle variante continue de se propager à travers le pays et il semble maintenant de plus en plus douteux que des foules complètes soient autorisées à temps pour la reprise de la saison le 17 janvier.

Les restrictions seront réexaminées la semaine prochaine dans le dernier espoir du football écossais de ramener les foules à temps pour cette date limite.

Le Premier ministre a également annoncé un financement supplémentaire de 5 millions de livres sterling pour le sport en Écosse, bien qu’il reste à voir combien de ce football sera mis en banque.

Lire plus d’articles connexes

Le premier ministre Sturgeon a déclaré: « Bien que nous ne proposions aucune mesure supplémentaire à ce stade, je confirmerai que les protections et les directives existantes resteront en place pour la semaine à venir, en attendant un examen plus approfondi. »

Et elle a ensuite précisé: « Je peux confirmer que les restrictions sur les grands rassemblements, l’exigence de distanciation entre les groupes dans les lieux publics intérieurs et pour le service à table dans les lieux d’accueil servant de l’alcool sur place resteront en vigueur pour l’instant et, je pense, jusqu’à 17 janvier. »

Les Rangers se sont verbalement opposés à l’avancée de la rupture, mais la grande majorité de la Premiership a voté pour, l’incertitude persistant quant à savoir si leur visite de derby à Celtic Park sera proche de la capacité le 2 février.

Les ligues inférieures sont allées de l’avant avec de nombreux clubs pratiquement non affectés par le plafond de 500.

Mais de nombreux clubs de championnat et de premier plan de la Ligue 1 ont ressenti l’impact et ont désespérément besoin d’un assouplissement des restrictions au milieu d’un…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page