news

Nîmes : des supporters en colère manifestent contre le projet de Rani Assaf et évitent le match

Écharpes, casquettes et maillots rouges et blancs Les supporters du Nîmes Olympique sont sur la Place de la Maison Carrée pour exprimer leur rejet de la politique menée par le président du club. Parmi eux, le maire Jean-Paul Fournier est venu les soutenir.

On compte environ 600 supporters du Nîmes Olympique, qui préfèrent se retrouver place de la Maison Carrée plutôt qu’aux Costières, ce jour de match (à 19h contre Quevilly-Rouen). Leur mécontentement est grand envers le président Rani Assaf et ce qu’ils appellent du « mépris » de sa part. Le « peuple crocodile » reproche au président Assaf d’avoir renoncé à l’agrément du centre de formation, aux prix des places dans le stade en L2 (sans demi-tarif pour les enfants, ni compteur physique), le manque de dialogue, etc.

Jean-Paul Fournier a sorti l’écharpe de l’éventail. Déjeuner libre – Mikaël Anisset

Les représentants des clubs de supporters ont pris la parole avant l’intervention du maire Jean-Paul Fournier. Le soutien du premier magistrat a été notable, qui a confirmé qu’il aurait « convoqué » le président du club.

On aura aussi vu dans la foule, les conseillers départementaux Christian Bastid et Vincent Bouget, ainsi que le président d’Usam David Tebib ou encore André Kabile, ancienne gloire du club, désormais octogénaire.

Pendant ce temps, les tribunes des Costières sont désespérément vides, à une heure du match contre Quevilly-Rouen.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page