news

Noël Le Graët, président affaibli de la Fédération française de football

Noël Le Graët lors du match France-, à Rotterdam (Pays-Bas), le 10 juillet 2022. CREMEL BENJAMIN / SPORTS PRESS

Officiellement c’est un « moment d’échange » et non un appel. Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, est reçu pour une rencontre d’une heure, vendredi 16 septembre au matin, par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra. Joint par Le Monde, Le Graët dit apprécier d’avance « une bonne rencontre avec le ministre qui [lui] Comme. » A 80 ans, le patron de la FFF est pourtant un meneur fragilisé, doublé d’un homme « percutant » et « en roue libre », selon son entourage, suite aux révélations de So Foot.

Dans une longue enquête intitulée « Ma Fédé va cracker », publiée le 8 septembre, le magazine dévoile trois extraits de SMS non datés et anonymes envoyés par M. Le Graët aux actuels ou anciens collaborateurs de la FFF : « Viens dîner chez moi ce soir », « Je préfère les blondes, alors si tu aimes », « Tu es terriblement ronde, je te mettrais dans mon lit ». Une autre source résume ainsi le comportement de M. Le Graët avec les femmes : « C’est très simple, sautez sur tout ce qui bouge. « 

L’invitation ministérielle, prévue depuis quelque temps mais anticipée en raison du contexte, qui concerne également la directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, devrait permettre d’aborder divers sujets d’actualité, dont les révélations de So Foot. « Ce n’est pas une réunion de courtoisie ou une fête pour plaire. Mais dans une écoute attentive et précise », précise le ministère.

Sur le sujet précis des SMS, Le Graët n’a pas voulu ajouter autre chose avant sa rencontre de vendredi. Du côté de la FFF, nous précisons que nous réfléchissons aux suites juridiques à donner à ces…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page