news

« Nous avions rêvé d’un tout autre bizutage ! « 

Le secrétaire général du club énumère la cascade de mésaventures qui a fortement impacté Saint-Médardais : « Tout d’abord, en fin de soirée de samedi, Laurent Marquezane annonce qu’il vient d’être testé positif au Covid 21 et qu’il ne peut pas échouer coacher l’équipe le lendemain. D’autant plus problématique que l’un de ses deux adjoints, Thierry Omer, avait réservé son week-end de longue date ! Anthony Lopez, l’autre adjoint, se retrouvant seul suppléant de l’entraîneur, co-préside Julien Faugère qui, en remplacement, s’est empressé de rejoindre la délégation à l’heure du départ dimanche matin, raconte l’ancien journaliste sportif venu profiter de sa retraite au pays de la Saint-Médardaise.

Décomposition de l’entraîneur

Gilles Gaihier poursuit son histoire. « Le bus qui devait nous emmener à Panazol est là, mais un bug prématuré dans le système d’éthylotest retarde sérieusement le départ, tandis qu’une alarme persistante oblige le chauffeur à abandonner définitivement le trajet. Il faut absolument changer de bus pour Artigues après une nouvelle attente qui nous oblige à changer radicalement le programme de notre journée. »

Fini les repas sportifs dans le restaurant de votre choix en proche périphérie de Limoges, fini les balades relaxantes ou les briefings d’avant-match en toute sérénité. « Nous avons dû tout improviser pour arriver à temps pour le match. Dans un supermarché, les joueurs ont acheté des sandwichs qu’ils ont consommés un peu plus loin dans une aire de repos. Enfin, nous arrivons au stade Panazol à 13h45 pour le coup d’envoi de 15h00. Une autre mauvaise surprise nous attend. L’aire de jeux est catastrophique, très bosselée, écaillée et dure comme du béton ! « 

Grave blessure du gardien

Malgré une matinée de galère, sur une surface avec…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page