news

Ollé-Nicolle innocenté après l’enquête interne pour « comportement inapproprié » envers un joueur

En marge de la nomination de Gérard Prêcheur comme entraîneur de sa section féminine, le PSG a annoncé qu’aucune infraction n’a été violée à l’encontre de son prédécesseur Didier Ollé-Nicolle. Le joueur de 60 ans a fait l’objet d’une enquête interne à la suite d’allégations de « comportement inapproprié » d’un joueur.

Le Français Gérard Prêcheur a été nommé entraîneur féminin du PSG en remplacement de Didier Ollé-Nicolle, qui n’a pas été accusé de « non-violation » par le PSG, qui l’a suspendu fin mai pour comportement « inconvenant ». Lundi. Prêcheur, 62 ans, ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais (2014-2017), avec qui elle a remporté deux fois la Ligue des champions féminine, a signé jusqu’en juin 2023, « avec une saison supplémentaire en option ».

Il remplace Ollé-Nicolle, en poste depuis moins d’un an jusqu’à ce qu’il soit mis à l’écart fin mai pour enquêter sur des allégations de comportement « inapproprié » à l’encontre d’un joueur, qu’il a contestées aux enquêteurs. . « A l’issue de l’enquête interne menée le 24 mai, aucune culpabilité ni violation n’a été retenue contre lui », a indiqué le PSG dans un communiqué ce week-end, notant le départ d’Ollé. -Nicole « d’un commun accord », un an après la fin de son contrat.

Le prédicateur devra restaurer la sérénité

Prêcheur arrive au PSG avec son fils Jocelyn, qui remplira le rôle d’adjoint à la place de Bernard Mendy. Il a repris les rênes de l’équipe en fin de saison après l’écart d’Ollé-Nicolle. Prêcheur aura pour mission d’insuffler un peu de sérénité dans un secteur féminin dévasté ces derniers mois par des événements extra-sportifs, dont l’attaque en novembre de la milieu de terrain Kheira Hamraoui, qui a provoqué des tensions dans le vestiaire. Hamraoui est toujours sous contrat avec le PSG.

Le PSG a perdu le titre…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page