news

« On ne risquerait jamais un joueur »

Ricardo Gareca a indiqué qu’ils coopéreraient à tout moment avec la FIFA, après que l’Amérique a déposé une plainte concernant la blessure de Pedro Aquino

Ricardo Gareca, directeur technique de l’équipe nationale du Pérou, a déclaré que la blessure de Pedro Aquino, pour laquelle il ne jouera pas avec l’Amérique à Liguilla, était une « fatalité » et a affirmé qu’ils ne risqueraient jamais un joueur au profit de l’équipe sud-américaine. , car ils entretiennent de bonnes relations avec les clubs et veillent à leurs intérêts.

« Nous ne risquerions jamais un joueur pour les intérêts de l’équipe nationale car nous prenons également soin des intérêts des clubs et nous comprenons que soudainement il peut y avoir certains malaises, mais nous sommes une équipe d’entraîneurs avec un médecin très expérimenté et un entraîneur personnel avec une grande expérience. »A déclaré Gareca.

Ricardo Gareca, sélectionneur du Pérou Getty Images

L’entraîneur a même fait des comptes et a mentionné toute l’expérience qu’il a avec son équipe d’entraîneurs et a déclaré qu’ils étaient convaincus que les clubs agissent de la meilleure façon et croient aveuglément aux rapports qu’ils envoient.

« Nous avons joué près de 90 matchs à l’échelle internationale et sommes entraîneurs depuis 1995; nous sommes une équipe d’entraîneurs impliqués dans tout cela depuis de nombreuses années et nous ne risquerions jamais un joueur ».

« Ce qui nous intéresse, c’est d’avoir une excellente communication avec les équipes parce que nous leur faisons confiance et croyons en ce qu’elles disent et nous aimerions également qu’elles croient en ce que nous disons et aux rapports que nous publions », a-t-il déclaré.

De plus, l’entraîneur péruvien a souligné que la blessure d’Aquino est différente avec laquelle il a atteint la concentration et a réitéré qu’ils ne l’auraient jamais emmené sur le banc s’ils ne savaient pas qu’il était bien physiquement.

« Ce qui est arrivé à Pedro était une fatalité et à aucun moment nous ne l’avons risqué, s’il était dans la banque et avait la possibilité d’entrer, c’était parce qu’il était récupéré à 100% et sinon nous n’aurions risqué absolument personne. »

Enfin, il a déclaré qu’ils coopéreraient à tout moment …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page