news

« On peut faire de bons matchs et se sauver les uns les autres, j’en suis sûr, assure Frédéric Antonetti.

De combien de personnel disposerez-vous pour l’accueil à Bordeaux ?

« Jemerson est disqualifié après son exclusion du Vélodrome où nous sommes revenus avec trois blessures. Les Marseillais n’étaient pas contents, ils pensaient qu’on coupait le jeu : mais deux semaines plus tard, ces trois joueurs ne sont pas opérationnels : Habib Maïga est touché au mollet, Matthieu Udol souffre d’une rupture des ligaments croisés et Vincent Pajot souffre d’une hanche. Les deux premiers sont arriérés et le troisième très incertain pour la réception de Bordeaux. Ce n’était pas du cinéma. Il répond à cette polémique stérile qui a eu lieu en fin de match à Marseille… Pour revenir dans notre effectif nous avons besoin de continuité mais malheureusement nous devons faire face à trois blessés et un suspendu, quatre joueurs que j’utilise très régulièrement. « 

Outre Habib Maïga, dans quel état de forme avez-vous récupéré les équipes nationales ?

« C’est difficile à dire car ils n’ont fait qu’un nettoyage jeudi et une très courte séance d’entraînement collectif ce vendredi. Mais à voir leurs visages, ils sont très fatigués. On verra. « 

Quel est votre avis sur le comportement de vos joueurs en ce moment et notamment sur ce match prometteur à Marseille ?

« Je pense que l’équipe s’est améliorée depuis la réception de Paris (1-2), parfois avec des erreurs ou de la malchance. Cependant, c’est beaucoup mieux dans le comportement, dans les attitudes. L’équipe se porte bien. Mon regret, bien sûr, est de ne pas avoir les points que nous aurions dû avoir. Pour nous, cela ne change pas. J’oserais espérer que Marseille soit le déclic… Ce match, on l’aurait perdu il y a quelques temps. « 

À votre avis, ces efforts finiront-ils par payer ?

« J’en suis convaincu ! J’y crois vraiment. A travers le contenu, je sais que nous y arriverons. Nous ne sommes pas tirés d’affaire. Il y aura un championnat, dont nous sommes…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page