news

parce que ça traîne avec Igor Tudor

Le départ de Sampaoli mal vécu

Avant la fin de la saison, l’Argentin était clair : une équipe compétitive, ou rien. Voyant la marée inversée, l’ancien sévillan décide de mettre les voiles et de naviguer ailleurs. Mais cela a eu un impact sur certains membres du vestiaire. Et pas moins important.

Dimitri Payet avait apprécié d’être un électron libre et débarrassé de certaines taches. On le sait, le Réunionnais travaille aussi émotionnellement et ce départ soudain l’a un peu heurté. Matteo Guendouzi, assez proche de son entraîneur, a lui aussi eu du mal à saisir la nouvelle. Et les recrues qu’il avait initiées ? Luan Pères est déjà parti pour Fenerbahçe tandis que Gerson se dispute avec son nouveau manager.

L’envie d’effacer le tableau noir

Igor Tudor l’a répété à l’envi : il veut changer de style de jeu, sortir de la possession excessive et saluer le jeu direct. Certains éléments ne rendent pas pleinement compte de cette volonté de tout dévoiler alors qu’elle a si bien fonctionné la saison dernière sous les ordres d’El Pelado.

De plus, il y a ceux qui pensent que le nouveau rôle, ou la nouvelle mission confiée par l’entraîneur croate, est contre-productive. Les entraînements sont durs, certes, mais pas si loin physiquement que ça…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page