news

« Parolle Turchina », l’autre dimension du football

Ce dimanche 21 novembre, à 11h15, le cinéma Furiani propose en avant-première ce documentaire au coeur de la passion « bleue », donnant la parole aux fans d’hier et de demain.

Parolla Turchina est le troisième volet de la trilogie consacrée au SC Bastia, sous le regard curieux et passionné de la réalisatrice corse Marianna Thibout-Calandrini.

LIRE AUSSI : Claude Ferrandi, président du SC Bastia : « On est allé chercher ce clic »

Depuis 2015, le supporter inscrit en tribune nord, qui avoue d’emblée avoir « la culture du football », a choisi d’apporter un éclairage nouveau sur le SCB, mettant en lumière les hommes et les femmes qui écrivent son histoire.

Le premier volet Simu tutti turchini, réalisé lorsque le SCB avait retrouvé l’élite du football national, était centré sur le quotidien de Jo Bonavita, l’incontournable « turchinu », considéré à juste titre comme la mémoire du club bastiais : « C » est le doyen, le maillot le plus solide du club. C’est lui qui maintient le lien entre les joueurs, les fans et la direction », confie le réalisateur qui a retrouvé le fil rouge de ses documentaires dans Jo Bonavita.

La deuxième partie Semper Turchini a abordé le thème douloureux de la fiction du 5 mai, et a également rendu hommage à Claude Papi, joueur emblématique du Sporting Club de Bastia.

Et maintenant prêt à être diffusé, le troisième volet Parolla Turchina, qui dans un tout autre registre marqué notamment par la pandémie de coronavirus, donne la parole aux fans, leur passion, leur expérience, leur frustration, leurs espoirs.

Plusieurs sujets sont abordés. Cela va des bienfaits du football et de sa place dans la société, expliqués par le témoignage de spécialistes comme Didier Rey, par la voix des premiers supporters, en passant par des portraits de femmes et d’hommes, de jeunes et d’enfants, qui…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page