news

« Pas de mots » : le footballeur gay australien Josh Cavallo dénonce les abus de foule homophobes | A-League Hommes

Josh Cavallo, qui est devenu l’année dernière le seul footballeur masculin de haut niveau au monde ouvertement homosexuel, dit qu’il n’a « pas de mots » pour décrire sa déception d’avoir été la cible d’abus homophobes lors d’un match de la A-League Men ce week-end.

Le joueur d’Adelaide United est entré en jeu en deuxième mi-temps lors du match à l’extérieur des Reds à Melbourne Victory samedi soir et a déclaré par la suite qu’il avait été insulté par la foule à AAMI Park.

Le jeune homme de 22 ans a été acclamé du monde entier en octobre lorsqu’il est sorti via les réseaux sociaux d’Adélaïde. Les joueurs passés et présents de Gerard Piqué, Raphaël Varane et Marcus Rashford à Gary Lineker, Robin van Persie et Joey Barton, ainsi que des clubs comme Liverpool et la Juventus, se sont tous alignés pour montrer leur soutien.

Mais à peine deux mois plus tard, Cavallo s’est retrouvé à dénoncer des abus dans les tribunes.

« Je ne vais pas prétendre que je n’ai pas vu ou entendu les abus homophobes lors du match d’hier soir », a écrit Cavallo sur Instagram dimanche. « Il n’y a pas de mots pour vous dire à quel point j’ai été déçu. En tant que société, cela montre que nous sommes toujours confrontés à ces problèmes en 2022.

« Cela ne devrait pas être acceptable et nous devons faire plus pour maintenir cette [sic] personnes responsables. La haine ne gagnera jamais. Je ne m’excuserai jamais d’avoir vécu ma vérité et, plus récemment, qui je suis en dehors du football.

Cavallo a également déclaré qu’il avait été ciblé après le match sur Instagram et a utilisé son propre message pour appeler la plate-forme de médias sociaux sur la façon dont elle traite les abus homophobes.

« Pour Instagram, je ne veux pas qu’un enfant ou un adulte doive recevoir les messages haineux et blessants que j’ai reçus », a-t-il déclaré. «Je savais vraiment qu’étant qui je suis, j’allais rencontrer cela. C’est une triste réalité que vos plateformes ne fassent pas assez pour arrêter ces messages. »

Les ligues professionnelles australiennes ont déclaré qu’elles étaient « choquées et attristées » d’apprendre les informations faisant état de « brimades homophobes ».

« Nos joueurs, notre staff et nos fans ont le droit…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page