news

« Pas un trophée mais… », les Marseillais « fiers » de battre le record face aux Girondins

A la Matmut Atlantique,

C’était le 1er octobre 1977. Désormais, il y aura le 7 janvier 2021. Et entre les deux, l’une des séries d’invincibilités les plus célèbres du football, celle des Girondins de Bordeaux contre l’OM à domicile. Mais, par conséquent, il n’y aura pas une autre année. Ce vendredi, Marseille a mis un terme à ce record sur la pelouse du Matmut Atlantique grâce à une victoire 1-0 avec un but des moins. Pour se rendre compte de ce moment historique, il fallait entendre les cris des Phocéens faisant écho au coup de sifflet final dans un stade complètement vide.

Le plus fort? Peut-être celui de Dimitri Payet : « Ce que nous avons fait, au-delà des trois points, est extraordinaire. J’ai vécu 8-9 ans où nous n’avons pas gagné ici… Nous avons terminé la plus longue série de l’histoire de la Ligue 1 (15 nuls et 21 défaites en 36 matchs), nous sommes fiers de nous. «  » C’est un soulagement. 43 ans sans victoire ici… On est très heureux, avoue le défenseur William Saliba. De plus, il n’y avait pas de supporters, donc c’était difficile à motiver. Mais nous l’avons fait, nous sommes très heureux. Cette semaine était spéciale car nous savions que ce serait un match important. Nous avons reçu de nombreux messages de fans nous demandant de gagner impérativement ce match. « Compte tenu du contexte, les Marseillais n’avaient pas le droit à l’erreur.

Un record en suit un autre

Parmi les Girondins diminués par les cas de Covid-19 et dans la rue sportive, et eux en pleine forme (une défaite lors des derniers matches de Ligue 1, à égalité pour la deuxième place du championnat) plus un stade fermé, il était vraiment arrivé. tous ensemble pour mettre fin à la malédiction. « La victoire de Bordeaux n’est pas un trophée, mais c’était important de gagner pour l’équipe, aussi pour l’entraîneur, et aussi pour les autres joueurs qui n’ont pas joué à l’OM depuis des années.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page