news

Peter Bosz et Jorge Sampaoli, vers la fin de l’état de grâce ?

Tout, ou presque, oppose généralement l’OL à l’OM, ​​qui s’affrontera dimanche (20h45) pour un choc enflammé de Ligue 1. Mais cette année le choix du manager des deux JO présente plusieurs similitudes. A Lyon (7e) et Marseille (4e), Peter Bosz et Jorge Sampaoli ont été accueillis avec un certain enthousiasme par les supporters, avant que cet état de grâce ne s’effondre depuis quelques semaines. 20 Minutes décrypte la situation avec les supporters des deux camps.

Pourquoi ont-ils reçu un accueil si favorable ?

Arriver après Rudi Garcia et un André Villas-Boas méconnaissable dans sa deuxième saison vous assure en effet un capital de sympathie. En mars dernier, Jorge Sampaoli a débarqué à Marseille pour se reconstruire sur un tas de cendres. Des supporters ont envahi la Commeda un mois et demi plus tôt, et Pablo Longoria vient de remplacer le détesté Jacques-Henri Eyraud à la présidence de l’OM. « Il y avait de la mélancolie dans le club, plus de jeu, plus d’envie, liste Wahid Dima, supporter inscrit dans le groupe nord. De nombreux joueurs attendaient avec impatience la fin de la saison. Sampaoli est le symbole de ce renouveau, avec cette qualification arrachée à la Ligue Europa pour nous faire oublier les derniers mois catastrophiques sous André Villas-Boas. « 

Ici en poussant Mattéo Guendouzi à récupérer ce ballon face à Lorient, Jorge Sampaoli a apporté beaucoup de caractère à cette équipe marseillaise. – Daniel Cole / AP / SIPA

Pour Téo, fan de l’OM lyonnais, les fortes attentes du sélectionneur argentin viennent aussi du battage médiatique de le comparer à son compatriote Marcelo Bielsa, toujours dans le cœur des supporters après une seule saison à Marseille (en 2014- 2015): « Certains médias ont voulu comprendre que Sampaoli était un disciple de Bielsa avec …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page