news

Plus de gros titres et plus de poudre à canon

Inconnue

Madrid a battu Elche deux fois cette saison, en deux compétitions et contre deux entraîneurs aux styles différents. C’était par le minimum, un fait récurrent dans les défaites face aux grands de l’équipe d’Alicante, qui s’est également inclinée d’un coup contre le Barça, Valence, l’Atlético et la Real Sociedad. Une complication modeste, donc, dans l’un ou l’autre de ses deux aspects : la tactique, imposée par Escribá, et l’émotionnelle, apportée par Francisco, l’entraîneur qui l’a sorti de la zone de relégation.

Malgré la proximité du dernier duel, celui du Bernabéu sera un match différent car ses protagonistes aussi. Jusqu’aux quarts de finale, la Coupe est un second parcours et un territoire d’opportunités pour ceux qui jouent le moins. La Liga, en revanche, est une question de survie. Donc aujourd’hui sera le meilleur. Parmi eux, Benzema et peut-être Lucas Boyé, le parc d’artillerie qu’Ancelotti et Francisco ont sauvé mercredi (suivez le match en direct sur As.com).

Benzema est le joueur de la saison, avec 24 buts, neuf passes décisives et une régularité qui a augmenté dans sa carrière. Ancelotti l’a seulement libéré de la Coupe et l’a pressé pour tout le reste parce qu’il n’a pas de remplaçant (Jovic et Mariano sont des cas perdus) et parce qu’il s’est montré un footballeur extrêmement résistant. Il est arrivé à Madrid il y a treize ans et il n’y est sorti qu’une seule fois plus d’un mois. Au cours des trois ans et demi qui se sont écoulés depuis le départ de Cristiano, il n’a raté que douze matchs en raison d’une blessure. Malgré ses 34 ans et le fait qu’il soit revenu jouer pour la France, un surmenage dont il s’est involontairement dégagé pendant plus de cinq ans, il s’accommode à merveille d’un calendrier exigeant. Dans cette campagne, il a raté quatre matchs, dont, curieusement, les deux contre Elche. En dépit d’être la pièce la plus importante, Madrid a remporté les quatre.

Les hauts et les bas de Boyé

Lucas Boyé se regarde dans son miroir. « Benzema me rend fou. Pour moi, il est le meilleur neuf du…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page