news

Pour le président du football suisse, « boycotter le Qatar est la pire option » – rts.ch

Invité à 19h30, le président de l’Association suisse de football (ASF) Dominique Blanc estime que la Coupe du monde de football au Qatar en 2022 est l’occasion de faire pression sur l’émirat. Selon lui, un boycott de l’équipe suisse serait contre-productif.

Selon Amnesty International, plus de 6 500 travailleurs migrants sont morts lors de la construction du stade depuis 2010. Par ailleurs, les autorités qataries n’ont pas fait la lumière sur près de 70 % des causes de décès, ce qui empêche les familles de percevoir des indemnisations.

Voir le reportage de 19h30 :

Un an après le match inaugural, la Coupe du monde au Qatar suscite toujours un malaise en raison des nombreuses violations des droits humains dans l’émirat / 19h30 / 2 min. / hier à 19h30

Il y a quelques mois, les Pays-Bas, la Norvège et l’Allemagne ont signalé des violations des droits humains au Qatar. De son côté, la Suisse n’a pas l’intention de boycotter la Coupe du monde 2022, pour laquelle elle s’est qualifiée en début de semaine. Dominique Blanc, président de l’ASF, estime que cela serait contre-productif.

Décision prise en mars

« À l’ASF, nous avons déjà pris une décision en mars 2021, communiquant que l’option du boycott était la pire. Nous irons à une compétition sportive au Qatar. Nous pensons que l’outil puissant que le football devrait être utilisé pour promouvoir les droits de l’homme et les droits. de personnes au Qatar ».

Dominique Blanc estime que la Coupe du monde permet d’exercer une pression internationale sur l’émirat : « Le boycott enlèverait la lumière du Qatar, alors qu’au contraire, garder la lumière de tous les médias du monde sur le Qatar, pourrait probablement porter les choses En tout cas, ce que l’on a pu constater sur le terrain, c’est que des progrès indéniables ont été réalisés depuis 2017″.

« Je ne sais pas quels chiffres sont corrects »

Le président de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page