news

Pourquoi les jeunes abandonnent de plus en plus le football

Avant la pandémie de coronavirus, le football était déjà en crise. Plus d’un point de vue social que financier. Depuis quelques années, les jeunes délaissent de plus en plus le football, à la fois pour le pratiquer comme un sport à part entière, en mode temps libre, et simplement pour le suivre et soutenir un club. Manque de temps ? Oui, mais pas seulement… Selon le journal allemand Die Welt, les jeunes générations sont moins intéressées, principalement en raison de l’hypercification rampante de ces dernières années.

Des transferts de joueurs effectués pour des sommes astronomiques, la grande disparité entre clubs à cause de l’argent, le prix d’un billet de match de moins en moins accessible, les nombreux abonnements TV nécessaires pour pouvoir suivre toutes les compétitions, la corruption dans les grands corps, cela on a dénoncé une Coupe du monde au Qatar… Tout cela joue sur l’appétit footballistique des jeunes, qui sont 75% à découvrir que le sport est tombé dans l’excès, selon un sondage réalisé sur l’appli FanQ.

Nostalgie quand on s’en soucie…

La pandémie de coronavirus, qui vide les stades depuis des mois, a donc bon dos. La réalité est que le football est en crise depuis des années et que le Covid-19 a ouvert les yeux. Les jeunes ne sont pas les seuls à s’écarter du football. Même les anciennes générations regrettent le football d’antan et commencent à déserter les tribunes des supporters.

LIRE AUSSI Nicolas Baverez – Carton rouge pour la Super League de foot

Ceux qui disent que moins de monde au stade disent aussi moins de revenus liés à la billetterie et à tous les extras (vente de maillots, écharpes et autres goodies). Donc le football est vraiment en crise et le pire c’est qu’il ne fait que commencer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page