news

Pourquoi Peter Bosz a-t-il autant abandonné son football offensif contre Paris ?

Alors Pierre, c’était quoi ce 3-4-3 avec un Léo Dubois le plus inoffensif possible dans le piston droit ? « Je ne regrette pas notre façon de jouer, spécule le manager néerlandais. Sans nos trois attaquants de la CAN, il ne nous a pas donné la chance d’évoluer d’une certaine manière, donc nous avons joué avec trois défenseurs centraux.

Déjà 3-4-3 à domicile contre le FC Metz

Un premier décryptage s’impose : parmi les joueurs qui ont rejoint le Cameroun il y a Tino Kadewere (0 buts et 1 carton rouge en 9 apparitions avec Bosz) et Islam Slimani (4 buts en 16 matchs), clairement le fourreau de Moussa Dembélé dans ce saison. Autant dire que seul le Camerounais Karl Toko Ekambi (11 buts en 23 matchs) est véritablement le focus de l’OL cette saison sous Peter Bosz. Et puis, les trois mêmes défenseurs centraux (Lukeba, Da Silva et Boateng) avaient déjà été déployés avant Noël contre… le FC Metz (19e), pour un nul (1-1) certes pas étonnant.

L’ancien entraîneur de l’Ajax est d’accord : « Le match aller à Paris était différent, nous avons mieux joué, mais ce soir nous étions 13e et nous avons eu beaucoup d’absents. « Oui, enfin deux partants donc (Denayer et Toko Ekambi). « Normalement, nous chercherons des équipes très haut placées, mais face à des joueurs rapides comme Mbappé, j’ai demandé aux gars de bien se défendre avec ça…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page