news

Poussé et battu par Feyenoord, Marseille garde encore des espoirs pour la finale

L’attaquant marseillais Bamba Dieng (maillot bleu) au combat avec le joueur de Feyenoord Tyrell Malacia, à Rotterdam (Pays-Bas), le 28 avril 2022. PETER DEJONG / AP

La fin reste en vue et, vu les difficultés rencontrées durant la soirée, c’est finalement l’essentiel. L’Olympique de Marseille (OM) a été battu (2-3), jeudi 28 avril, à Rotterdam (Pays-Bas) par Feyenoord, lors du match aller de la Conférence de Ligue Europa, un score qui peut encore permettre à la Marseillaise de remporter une sixième finale européenne .

Arrivé aux Pays-Bas avec une série de dix victoires consécutives en onze rencontres, l’OM est tombé d’une certaine hauteur. Derniers représentants français en Europe, les Marseillais espéraient sans doute un autre résultat, mais se sont montrés trop faibles en défense dans un match qui a vu deux équipes joueuses devant… et généreuses derrière.

Lire aussi : Feyenoord Rotterdam – OM : revivez la défaite de Marseille lors du match aller de l’Europa Conference League

Dès le début, Feyenoord a mis beaucoup d’intensité, dans la foulée d’un avant-match endiablé, où le stade De Kuip s’est transformé en une gigantesque discothèque à ciel ouvert, avant d’être recouvert par la fumée de dizaines de torches allumées par les Hollandais et les Marseillais. Ventilateurs. Pour piéger la défense adverse, Jorge Sampaoli avait misé, en attaque, sur la rapidité de Cédric Bakambu, et surtout sur Bamba Dieng, plutôt que sur Arkadiusz Milik, renvoyé sur le banc. Le plan aurait pu fonctionner dès le départ, mais Bamba Dieng, lancé deux fois en profondeur, bute d’abord sur Marciano (8e), puis frappe à côté des cages adverses (14e).

Hormis ces deux actions, les Marseillais ont terriblement souffert à chaque tournant de l’attaque du Feyenoord, à l’image des deux buts des Néerlandais…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page