news

Près d’un Français sur deux ne regardera aucun match de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar

Alors que les chaînes de télévision françaises ont l’habitude de dynamiter leurs audiences lors de la Coupe du monde de football, l’édition 2022, qui se déroulera au Qatar dans quelques semaines, pourrait faire exception à la règle. C’est en tout cas ce que révèle clairement un sondage publié jeudi 15 septembre par Amnesty International. Elle nous apprend que 48% des Français ont l’intention de faire l’impasse sur toute la concurrence. Un fait significatif qui s’inscrit dans un contexte de forte méfiance et appelle au boycott. Explications.

Photo : fifg / Shutterstock

L’étude a impliqué 17 000 adultes dans quinze pays. Il se concentre sur les attentes et les sentiments des citoyens à l’égard de la Coupe du monde et sur la manière dont les travailleurs immigrés qui ont travaillé à la construction des stades ont été traités. A noter notamment que 6 500 d’entre eux auraient perdu la vie sur des chantiers.

Outre le fait qu’en France, près d’un interviewé sur deux révèle vouloir éviter les jeux à la télévision, l’étude est riche d’enseignements. On apprend ainsi que 73% des sondés souhaiteraient que la FIFA puise dans ses futurs revenus pour indemniser les travailleurs « qui ont souffert lors de la préparation de ce tournoi ». Un chiffre qui monte même à 84% chez ceux qui prévoient de regarder au moins un match.

De plus, selon cette étude, 67% des personnes interrogées souhaitent que leur fédération nationale de football « s’exprime publiquement sur les questions de droits humains liées à la Coupe du monde 2022 au Qatar, notamment en plaidant en faveur d’une indemnisation des travailleurs migrants ». En France, où l’on attend toujours que la FFF s’exprime sur ces questions, ce chiffre monte même à…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page