news

PSG : Kouassi s’explique sur son départ

Parti du Paris Saint-Germain en 2020, Tanguy Kouassi ne regrette pas aujourd’hui son choix malgré deux années difficiles au . Le jeune défenseur explique pourquoi.

Kouassi a quitté le PSG en 2020.

En 2020, Tanguy Kouassi décide de quitter le Paris Saint-Germain pour signer son premier contrat professionnel au Bayern Munich. Un choix qui avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Dans un entretien accordé à L’Equipe, le défenseur central de 20 ans revient pour la première fois sur cette décision.

Kouassi n’a aucun regret

A l’époque, le PSG semblait compter sur lui. Pour sa première saison chez les pros, le jeune joueur avait été utilisé 13 fois (dont 9 en tant que titulaire). J’ai fait ce choix et je suis devenu ce que je suis devenu. Je ne sais pas si j’aurais commencé au PSG. Cette année, il regarde la concurrence, avec , et (Presnel) Kimpembe, également Danilo. Avec la se, on refait des carrières. On ne peut pas savoir, dit-il.

Confronté à une rude concurrence avec l’équipe nationale et également en raison de deux blessures graves, Kouassi a connu deux premières saisons mitigées à Monaco, où il n’a disputé que 26 matchs (9 en tant que titulaire), avant d’être prêt pour l’été cet été au FC Sville. Pour autant, il ne regrette pas son départ du Paris SG. Je n’ai eu aucun regret, dit-il. Si j’ai des regrets, c’est que je n’étais pas sûr à 100% de mon choix à l’époque. Ce n’était pas le cas, j’en étais sûr. Mes choix, j’assume.

Pourquoi le Bayern ?

L’international U20 a ensuite expliqué son choix de signer au Bayern. C’est le projet. Le projet Bayern m’a conquis. Je comprends les gens qui me critiquent mais n’ont pas les éléments, les discussions que j’ai eues avec le Bayern, expliquent ce qui a été reproché d’avoir fait un choix dicté par l’argent. Ce n’est pas seulement l’argent du football. Je voulais progresser dans le football. Seul cela m’intéresse.

Elle révèle aussi que la situation floue de , l’entraîneur parisien de l’époque,…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page