news

Qatar : le fiasco total du test match deux mois après la Coupe du monde inquiète tout le monde

J-60 avant le coup d’envoi du premier match de Coupe du monde 2022 au Qatar. Cependant, il semble que tout ne soit pas complètement en ordre. Le 9 septembre, un match test entre les équipes d’Al Hilal et de Zamalek a eu lieu au stade de Lusail, qui accueillera la finale de la Coupe du monde. Un match qui a soulevé de nombreux dysfonctionnements, deux mois seulement après le début de la compétition. Selon 20 Minutes, qui reprend les informations du journal néerlandais Het Laatste Nieuws, supporters et joueurs sont privés d’eau potable depuis l’entracte en raison notamment d’un problème de climatisation, déjà très critiquée pour son impact sur l’écologie. Un scénario qui a exaspéré plus d’un fan, entraînant leur départ et une autre inquiétude. Une file d’attente longue de 2,5 kilomètres s’est formée devant le métro le plus proche, situé à 400 mètres.

Mais selon les organisateurs, rien d’alarmant. Justement, ce jeu a servi de test pour voir quels problèmes restaient à résoudre et les solutions à mettre en place pour rendre l’expérience optimale. « Ce jeu a servi à identifier tous les problèmes opérationnels et à tirer des leçons qui peuvent être appliquées pour aider le Qatar à offrir une expérience formidable à tous », explique l’organisation de la Coupe du monde. Le stade de Lusail accueillera son premier match le 22 novembre avec -Arabie Saoudite. Il lui reste deux mois pour remédier à tous ces problèmes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page