news

Qu’a dit le VAR après le coup de pied d’Arturo Vidal sur Félix Torres lors du match entre le Chili et l’Équateur ? | Football | des sports

Le milieu de terrain expérimenté de l’Inter Milan a écopé d’un carton rouge à la 13e minute après avoir frappé le défenseur équatorien avec les crampons.

19 novembre 2021 – 10h31

Recevoir l’Équateur au stade San Carlos de Apoquindo a été un véritable cauchemar pour l’équipe chilienne, qui après avoir perdu 2-0 contre les Tricolores, dans le match qui signifiait également la première victoire équatorienne sur les terres chiliennes, ils se sont retrouvés avec très peu d’occasions de atteindre la Coupe du monde Qatar-2022. Mais une autre des conséquences que cet engagement a laissé à l’équipe formée par l’Uruguayen Martín Lasarte est la perte de son capitaine Arturo Vidal, expulsé d’un rouge direct pour un coup de pied au visage de Félix Torres alors que le joueur de l’Inter Milan s’apprêtait à contrôler la sphérique dans l’air.

Le juge central, l’Argentin Fernando Rapallini, n’a pas hésité à lui tirer tout de suite le carton rouge. De toute évidence, le VAR allait apparaître soit pour confirmer la décision initiale de l’arbitre, soit pour vérifier si l’action justifiait un changement de position. Ce dernier ne s’est pas produit et le roi Arturo a dû aller aux douches.

La Conmebol a rendu publics les audios des juges chargés d’examiner les pièces dans le VAR. Bien qu’il ait été considéré que l’action de Vidal était sans intention de blesser son adversaire, ils ont soutenu la décision de Rapallini car il s’agissait d’un jeu dans lequel il y avait un acte criminel grave.

«Oui, il l’a frappé. Un sérieux coup de pied. Il l’a frappé sans le vouloir, mais il lui a donné un coup de pied », ont convenu les responsables de la critique de la pièce ; plus tard, le rouge a été confirmé pour Vidal. (RÉ)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page