news

« Que mon honneur soit lavé », dit Hamraoui au lendemain de la captivité de Diallo

Estimant avoir été touchée par une « cabale médiatique surprenante » après son agression, Kheira Hamraoui a affiché sa « confiance » en la justice « pour que la vérité éclate et (son) honneur soit lavé », samedi, au lendemain de l’interrogatoire d’Aminata Diallo, son ancien coéquipier au PSG. « Aujourd’hui, j’espère que la justice fera éclater la vérité et que mon honneur sera racheté. J’ai hâte que mon nom soit réassocié uniquement aux pages sportives et quitte les colonnes juridiques », a écrit le milieu de terrain de 32 ans, sous contrat jusqu’en 2023 au PSG mais actuellement tenu à l’écart du groupe.

Le message posté sur Twitter samedi est accompagné de photos montrant les blessures aux mains et aux jambes causées par l’attaque à la barre de fer du 4 novembre au soir, une attaque dans laquelle « elle a cru mourir » et qui « la hante ». . Nuits. et jours « .

pic.twitter.com/LfC1pbuFA1

— Kheira Hamraoui (@kheirahamraoui) 17 septembre 2022

L’accès à ce contenu a été bloqué pour respecter votre choix de consentement

En cliquant sur « ACCEPTER », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et ainsi vous aurez accès aux contenus de nos partenaires

J’ACCEPTE

Et pour payer les 20 meilleures minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour une seule journée, via notre bouton « Accepter pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la page Politique de gestion des cookies.

Interpellée, sa coéquipière et concurrente de l’époque Aminata Diallo, témoin de la scène, a été relâchée après quarante heures de garde à vue. Elle a finalement été mise en examen vendredi pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs », puis placée en garde à vue. Elle est…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page