news

Rangers news EN DIRECT alors que Giovanni van Bronckhorst se prépare à « regarder les joueurs dans les yeux » et Ross Wilson interrogé sur les transferts

LA PASSION

Barry Ferguson est le dernier ancien joueur des Rangers à affirmer que Giovanni van Bronckhorst aurait dû se donner pour mission de s’adresser au vestiaire des Light Blues à la mi-temps de leur demi-finale de Premier Sports Cup hier.

Le Gers menait 3-1 après une première période cauchemardesque à Hampden sous les yeux de van Bronckhorst dans les gradins.

Kevin Thomson, qui travaille comme expert pour Premier Sports TV, a déclaré hier soir qu’il estimait que le nouveau patron aurait dû intervenir, affirmant qu’il l’aurait fait dans le même poste.

L’ancien skipper d’Ibrox, Ferguson, a fait écho à ces commentaires et a écarté toute spéculation selon laquelle ce sont les problèmes de permis de travail du Néerlandais qui l’ont empêché de s’impliquer.

Et il insiste sur le fait qu’un peu de passion a dû être bien nécessaire dans les circonstances.

Ferguson a déclaré à Go Radio: « J’aurais été là-bas en attendant un permis de travail ou non.

« Je pense que cela montre de la passion après cette performance en première mi-temps.

« Même si cela s’était avéré avec la victoire de Hibs, je ne pense pas que les gens l’auraient considéré comme entaché.

« Qu’est-ce que je ferais ? Je serais tombé. C’est juste mon personnage. Peut-être que Giovanni est un peu différent.

« Mais en regardant cette première mi-temps, vous aviez sûrement besoin du nouveau manager ?

« J’ai vu David McCallum faire une interview avec Rangers TV disant qu’ils avaient eu une petite conversation. Une petite conversation ? Des têtes auraient dû tomber après cette première mi-temps.

« Je continue à en parler, mais pour moi, vous devez descendre et dire quelques vérités à domicile. Ce n’est pas assez bon et vous êtes aux Rangers pour gagner des trophées, et c’est une demi-finale de coupe. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page