news

Real Madrid | « Isco ne vaut rien »

« A Noël, ils ne pensent pas qu’il va quitter le club parce qu’en ce moment Isco ne vaut rien sur le marché », a déclaré Antonio Romero, journaliste de la SER, dans « El Larguero ». L’un des thèmes marquants du Sanhédrin était le présent et l’avenir de l’homme de Malaga, sombre dans les deux cas. Ancelotti a semblé lui tendre la main au début de l’année, essayant de récupérer ce footballeur qui est tombé amoureux de lui lors de sa première étape. Mais le pari n’est pas réussi. Titulaire lors des 2e et 3e journées, il n’a joué que onze minutes en championnat, contre Grenade lors de la 14e journée, depuis le 25 septembre. Avant l’équipe nasride, il a eu une bagarre avec l’entraîneur italien qui s’est accompagné d’un néant absolu depuis lors.

Antón Meana a défendu que ce moment précis ne signifiait rien, mais son remplacement continu est une question de performance : « Avec Isco, il n’y a pas de problème : il ne s’est pas échauffé depuis ce qui s’est passé à Grenade. Il reste juste sur le banc. Aujourd’hui Ancelotti il sourit à la conférence de presse car il a essayé de récupérer Isco. Il a fait tout son possible.  » De plus, il regarde en arrière et met en avant le nom de Zidane, qui a également tenté de ressusciter celui d’Arroyo de la Miel après son retour, sans succès : « Il l’aime comme footballeur et il adorerait l’avoir. Mais il n’a pas pu « La même chose est arrivée à Zidane. Il ne veut ni ne peut. Il ne lui fera pas face. Si Isco ne veut pas, Ancelotti ne peut pas. Il préfère ne pas le « tuer » devant des médias, mais il sait qu’il a le soutien du club. »

« Si tu t’abandonnes, il n’y a pas de retour en arrière… »

« Je pense qu’à Madrid, ils ne pensent pas qu’ils ne veulent pas, mais qu’ils ne le peuvent pas », a déclaré Romero, qui comprend que le problème vient de la configuration et qu’il est trop tard pour Isco au Real Madrid. « Si vous vous abandonnez dans le sport d’élite, il n’y a pas de retour en arrière. Ils croient qu’il est devenu un footballeur ordinaire. Ils croient que la qualité qu’il a en tant que footballeur n’est plus valable. À Noël, ils ne croient pas qu’il va quitter le club car en ce moment …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page