news

Real Madrid : Miguel Gutirrez, du dépassement d’une maladie au renouvellement d’ici 2022

La dernière année de Miguel Gutirrez n’a pas grand-chose à voir avec celle du garçon prototype de son âge. En lui il y a eu tout, oscillant entre le mauvais et le très bon, et que tout lui a servi à grandir. C’est ainsi qu’il affronte un 2022 dans lequel l’attend un défi, le énième, maysculo : réaliser un record dans l’équipe première du Real Madrid.

Très peu de gens connaissent les détails, travailleur discret et silencieux comme il est, mais pour Miguel Gutirrez les virages ont commencé le 21 novembre 2020, dans un Castilla-Navalcarnero (3-1). Ou peut-être quelque chose de plus tôt : il avait perdu beaucoup de poids et il se sentait paresseux, il résistait et tirait avec fierté mais c’était dur pour lui, et ce jour-là il a été obligé de lever la main et de demander la monnaie en 69′.

Là a commencé un processus très compliqué qui a causé une baisse alarmante de sa condition physique. Il était sans jouer, en fait, jusqu’au 24 janvier 2021. Ce furent deux longs mois, qui l’ont mis à bout et dans lesquels l’idée d’un arrêt indéfini a même plané.

La faute à une grave rectocolite hémorragique, une maladie chronique qui l’accompagnera dans sa carrière car le diabète est allé de pair avec Nacho. Le diagnostic était très grave, puisqu’il s’est propagé dans tout le côlon. Pendant les premiers jours, en raison de l’anémie, elle avait du mal à se tenir debout.

L’aide à l’hôpital et aux services médicaux de Madrid, en plus du soutien des parents et des amis les plus proches, a été l’impulsion initiale. Puis il a pris un vol rapide avec Castilla…, mais il a été confronté à un autre défi : celui d’attendre. L’arrière latéral a vu combien de ses coéquipiers, Marvin, Arribas, Chust, Hugo Duro et Blanco, ont fait leurs débuts et il a dribblé opportunité après opportunité. Très recherché par les fans et choyé par Ral, qui en janvier l’avait convaincu de ne pas sortir avec un Premier qui caressait son transfert, il s’est calmé.

Son long parcours, près de deux ans à partir du moment où il est devenu à Munich la première équipe de jeunes en 2001 à faire ses débuts avec Madrid jusqu’à ce que Zidane le fasse sortir à Cdiz, s’est arrêté à la saison la plus désirée. Et puis il est retourné à…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page