news

Real Madrid : Vinicius remporte le pari

Bien qu’il ait laissé des éclairs de fantaisie, par exemple contre l’Atalanta et Liverpool en Ligue des champions, la saison dernière n’a pas pu être celle de la confirmation de Vinicius. Il a terminé avec six buts (et sept passes décisives) à son compte, un chiffre que malgré le dépassement de celui des deux campagnes précédentes, il a proposé de pulvériser durant l’été 2021-22. Comme son équipe de travail, qui considérait qu’il avait besoin de ce pas en avant pour s’asseoir à la table du haut.

Son staff, dans le cadre du plan de croissance élaboré pour lui, qui inclut des paramètres d’évolution physique ainsi que de production de buts, a fixé l’objectif à 12 buts, un nombre acceptable au regard de sa progression car c’est un ailier. Le défi est venu à Vinicius, il n’a rien commenté et il s’est pleinement mis au travail. Il a rapidement prévenu de ce dont il serait capable, marquant lors de quatre des cinq premières journées de championnat, avec cinq buts au total.

Les données de Vinicius dans cette Ligue.

Le 4 décembre, le même objectif qu’ils lui avaient fixé, voir la Real Sociedad à 0-2, Benzema s’étant blessé à Saint-Sébastien, en pleine lutte pour le leadership. Après une vallée de trois matchs sans mouillage et deux autres à domicile à cause du coronavirus, contre Valence, il est passé à 14 buts. Il a brisé la nuit avec une passe automatique suivie d’une excellente définition, puis d’une tête avant bien positionnée dans la surface. Il s’agissait de son quatrième doublé depuis août, après ceux réalisés contre Elche, Shakhtar et Levante. Et la énième preuve qu’il est footballeur dans un avion.

Ceci est indiqué par les données, qui l’indiquent comme le meilleur assistant (9), deuxième buteur (14) et cinquième en minutes (2 136) de l’équipe d’Ancelotti. Et les distinctions : il a été élu joueur cinq étoiles en août, octobre et novembre, et joueur du mois de LaLiga en novembre. Tout cela a été ressenti dans différents portails spécialisés : Transfermarkt le valorise comme le troisième footballeur le plus cher au monde (100 millions d’euros) et l’Observatoire du football CIES lui donne l’estimation de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page