news

Rennes-Brest : l’étrange tenue que les footballeurs devront porter pour jouer

Pas de chaussettes, et surtout pas de short… C’est ce qu’attendent les joueuses de Rennes et de Brest, qui s’affronteront samedi 20 novembre, pour la coupe de France de football féminin. Les joueurs devront entrer sur le terrain avec le maillot de leur équipe sur le dos comme seul équipement sportif, la culotte fera office de short. Et dans les vestiaires, c’est déjà la fureur. Jeudi 18 novembre, sur les colonnes de Ouest France, la capitaine de l’équipe du Cercle Paul Bert de Rennes, Manon Tessier, a dénoncé une situation insupportable : « Les maillots arrivent aujourd’hui, mais on sait déjà que, dans le colis, il y aura pas de shorts ni de chaussettes ».

Une inégalité dans l’équipement attribué aux footballeuses en France que Rennes avait déjà dénoncé en mars dernier à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Elles avaient alors joué en culotte pour souligner ces inégalités. « Cette action n’était pas à plaindre mais un moyen d’attirer l’attention de la Fédération », a rappelé le capitaine aux médias locaux. Pourtant, si la Fédération française de football (FFF) avait indiqué à l’époque qu’elle se pencherait sur le dossier, il apparaît que cette dernière n’a pas bien avancé.

A lire aussi – Un ancien footballeur a volé la montre pour 120 000 euros

Alors que les joueurs de Brest et d’autres clubs se retrouvent dans la même situation, Manon Tessier a confirmé jeudi que les joueurs « réfléchissaient à de nouvelles actions ». Parce que leurs homologues masculins, eux, ont eu leur costume complet. D’ailleurs, c’est en pantalon que les joueurs rennais, comme Brest, entreront sur le terrain, le samedi 20 novembre, à partir de 18h30, si l’arbitre donne le feu vert. Le but, une fois de plus, sera de marquer les coeurs et de dénoncer les inégalités de traitement entre joueurs et…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page